dimanche 14 octobre 2018

Magnétisme : et la suite...



Nous avons passé une très agréable soirée jeudi dernier avec Régis Dannhauser. Il nous faisait découvrir le magnétisme.
Nous sommes sortis de la conférence pleins d'énergie et joyeux. L'air semblait plus léger et nous, plus tranquilles avec nous-mêmes.
J'étais venue intriguée par cette discipline qui semble mystérieuse : faut-il un don, pouvons-nous soigner nous aussi, nous soigner et comment intervient dans cette discipline la phrase de Régis Dannhauser qui introduisait sa conférence : Le magnétisme, outil de guérison par la connaissance de soi ?
Le magnétisme est une aptitude que nous possédons à transmettre l'énergie qui baigne l'univers.
Nous avons tous la possibilité de l'utiliser, elle est disponible pour nous tous. Régis Dannhauser nous en a fait faire l'expérience avec de petits exercices très simples, utilisant nos mains comme outils pour ressentir. Et nous avons tous eu des sensations diverses et plus ou moins intenses, mais bien présentes.
On peut l'utiliser comme outil de guérison de nos maux physiques mais aussi psychologiques. En comprenant l'origine de nos maladies d'origine émotionnelle, nous nous comprenons mieux et comprenons l'origine de nos émotions.
Nous devons être à l'écoute de nous-mêmes pour comprendre nos ressentis et savoir à quoi ils correspondent. Nous serons ainsi à même de détecter la réapparition des mêmes symptômes et de les faire disparaître petit à petit.
Grâce au magnétisme, nous pouvons prendre conscience de nos blocages, les comprendre pour ensuite les intégrer. 
Pour le magnétiseur, être dans la pleine conscience permet de valider le travail effectué. Et le soin qu'il prodigue passe par le corps, sans aucune intervention de la pensée. Le magnétiseur est le passeur de cette énergie qui peut nous guérir. 

Régis Dannhauser nous dit aussi que la pensée est créatrice. Se concentrer sur ce que nous voudrions voir arriver permet de se mettre dans les conditions qui le font advenir. Des exemples vécus nous en ont montré la pertinence. 
Il nous a bien rappelé son éthique dans la pratique du magnétisme et nous a dévoilé le secret de tout : l'amour. En travaillant dans l'amour, les choses évoluent harmonieusement et il n'est nullement besoin de violence, quelle qu'elle soit.
Il nous a également expliqué comment il pouvait intervenir sur des habitations pour remettre les énergies en ordre et débarrasser les habitants des problèmes qui pouvaient  les perturber.

Tout ceci nous a tellement intéressé qu'il nous a proposé de faire un atelier dans notre local pour découvrir un peu mieux cette énergie et sentir comment l'utiliser. Nous avons accepté la proposition avec enthousiasme et nous vous proposerons cet atelier sans doute en début 2019.




Tout au long de sa conférence, Régis Dannhauser nous a évoqué ses maîtres et inspirateurs pour sa pratique. Voici par exemple la présentation d'un livre que Régis Dannhauser nous a recommandé. Elle explique une partie de sa démarche.

"Magnétiser, c'est offrir aux autres une force vitale que le magnétiseur doit posséder, maîtriser et développer. Charly Samson indique comment utiliser les mains par les passes, les impositions, le toucher, comment utiliser le regard, le souffle et la voix, comment maîtriser et développer la force de la pensée et de la visualisation. L'auteur révèle et enseigne sa propre méthode : le sophromagnétisme. Au-delà du soulagement des maux psychiques et physiques, le sophromagnétisme permet de se servir des énergies pour s'épanouir et rayonner. Cet ouvrage est un élément essentiel et indispensable à tous ceux qui pratiquent le magnétisme ou désirent le pratiquer. Ils y trouveront un instrument de réussite pour eux-mêmes et pour autrui : suppression du trac, du stress, des angoisses, des états dépressifs, établissement ou rétablissement de la confiance en soi, imposer sa personnalité, développer son influence et son charisme, etc. Mieux vivre et réussir, être capable d'apporter une aide ponctuelle, de transformer les relations familiales, professionnelles et sociales par l'harmonie de l'esprit et du corps, tel est l'enseignement de la méthode de Charly Samson."




Enfin, nous remercions chaleureusement Régis Dannhauser qui nous a tous séduits par son humanité, sa présence et son ouverture. Et bien sûr par l'amour et la bienveillance qui ont accompagné cette soirée.

dimanche 7 octobre 2018

L'accueil de l'autre



Voici un très beau texte que j'ai découvert récemment et qui m'a impressionnée. Il dit tout de nos comportements avec ceux que nous appelons les autres, l'autre. Il nous parle de nous, en tant qu'individu mais aussi en tant que pays. 
Ce texte est la post-face d'un livre de Stéphane Chaumet "Au bonheur des voiles". Dans ce livre, il nous parle de la Syrie dans les années 2000, donc avant la guerre civile. Toutes les rencontres qu'il avait fait à cette époque montrait bien toutes les fractures de ce pays.



L'hôte

L'hôte. Celui qui est accueilli, celui qui accueille. L'autre.
L'autre qui est accueilli, l'autre qui accueille. L'hôte, le même.
L'autre qui est moi qui entre. L'autre qui est moi qui reçois.
J'ouvre ma porte pour entrer par la porte de l'autre.
Même si les hôtes ne se comprennent pas, même si de l'autre ils ne peuvent pas tout accepter.
Les hôtes ne se nient pas, n'ont pas d'inimitié l'un pour l'autre. Ils échangent.
Celui qui ferme sa porte par peur de l'autre enferme sa peur avec lui.
Celui qui enferme sa peur sur lui crée son ennemi.
La peur de l'autre qui te ronge est ton ennemi, ta peur t'a fait mettre le visage de l'autre sur ton ennemi. Alors, avec cette peur qui empêche pleinement ta vie, ton ennemi devient le mal.
L'autre n'est plus l'hôte, n'est plus le différent, l'autre est la peur, le refus, l'autre est l'ennemi, l'autre est le mal. Et si l'autre est le mal, c'est que je suis sinon le bien, le mieux. Et pour l'autre, un autre mal. Et la frontière devient fracture. 
L'autre ne peut être mon ennemi que lorsque je lui refuse ma porte et brise la sienne. Quand je ne vois plus l'autre en moi. Quand je refuse d'être l'hôte.