dimanche 21 mars 2021

Paroles d'espoir

Je voulais vous parler de ce triste anniversaire de l'épidémie qui nous occupe tous. Je voulais faire la liste de ce que nous avons appris depuis un an de cette vie sous contrainte. Et puis, après avoir regardé la grande librairie qui évoquait la poésie et les contes, j'ai compris que c'est la poésie qui nous maintient vivants et pleins d'espoir.
J'ai donc réuni quelques paroles d'espoir pour ce début de printemps.


La voix


Une voix, une voix qui vient de si loin
Qu’elle ne fait plus tinter les oreilles.
Une voix, comme un tambour, voilée,
Parvient pourtant, distinctement, jusqu’à nous.

Bien qu’elle semble sortir d’un tombeau
Elle ne parle que d’été et de printemps.
Elle emplit le corps de joie,
Elle allume aux lèvres le sourire.

Je l’écoute. Ce n’est qu’une voix humaine
Qui traverse les fracas de la vie et des batailles,
L’écroulement du tonnerre et le murmure des bavardages.

Et vous ? Ne l’entendez-vous pas ?
Elle dit « La peine sera de courte durée. »
Elle dit « La belle saison est proche »

Ne l’entendez-vous pas ?

Robert Desnos


Tout est un,
La vague et la perle,
La mer et la pierre.
Rien de ce qui existe en ce monde,
N’est en dehors de toi,
Cherche bien en toi-même
Ce que tu veux être,
Puisque tu es tout.
L’histoire entière du monde
Sommeille en chacun de nous.

Rumî




Génies
éteints dans les larmes,
cœurs méconnus,
enfants désavoués,
proscrits innocents,
vous tous
qui êtes entrés dans la vie
par ses déserts,
vous qui partout avez trouvé
les visages froids,
les cœurs fermés,
les oreilles closes,
ne vous plaignez jamais !
Vous seuls pouvez connaître
l'infini de la joie
au moment où pour vous
un cœur s'ouvre,
une oreille vous écoute,
un regard vous répond.

Un Seul jour efface
les mauvais jours...

Honoré de Balzac




Si vous vous accrochez à la nature,
A ce qu’il y a de simple en elle, de petit,
A quoi presque personne ne prend garde,
Qui, tout à coup, devient l’infiniment grand,
L’incommensurable,
Si vous étendez votre amour
A tout ce qui est,
Si très humblement vous cherchez à gagner en serviteur
La confiance de ce qui semble misérable,
Alors tout vous semblera plus harmonieux
Et, pour ainsi dire, plus conciliant.

Rainer Maria Rilke



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un commentaire, entrez un profil : avec votre compte Google si vous en avez un, ou en anonyme ou encore avec un nom, le vôtre ou un pseudonyme.
Je lis les commentaires avant publication pour éviter les messages "toxiques" ou sans rapport avec notre association.
Merci d'avance de donner votre avis ou de partager avec nous vos idées ou découvertes.