dimanche 21 février 2021

Etre assez courageux

                   

J'ai retrouvé dans un cahier ces citations de Rainer Maria Rilke que j'avais notées au cours d'un stage.

Elles sont pour moi toujours aussi puissantes et j'aimerais en avoir écouté les messages plus souvent...

"Nous devons accepter notre existence aussi loin qu'elle puisse aller; tout, même l'inouï doit y être possible. C'est là au fond le seul courage que l'on exige de nous : être assez courageux pour accueillir ce qui peut venir à notre rencontre de plus étrange, de plus extravagant, de plus inexplicable."



Et voici le résultat de ce courage :

"Hommes, levez les yeux !

Vous près du feu, là-bas, qui connaissez le ciel sans limite, 

interprètes des étoiles, venez !

Voyez, je suis un astre nouveau qui s'élève.

Tout mon être brûle et rayonne si fort,

si prodigieusement plein de lumière que le firmament

profond ne me suffit plus."



Et voici le poème qui parle directement à notre âme et même si l'on ne comprend pas toujours ce que disent les mots, la musique est là, qui dit tout :

"De tous ses yeux la créature
voit l’Ouvert. Seuls nos yeux
sont comme retournés et posés autour d’elle
tels des pièges pour encercler sa libre issue.
Ce qui est au-dehors nous ne le connaissons
que par les yeux de l’animal. Car dès l’enfance
on nous retourne et nous contraint à voir l’envers,
les apparences, non l’ouvert, qui dans la vue
de l’animal est si profond. Libre de mort...
Mais nous autres, jamais nous n’avons un seul jour
le pur espace devant nous, où les fleurs s’ouvrent
à l’infini. Toujours le monde, jamais le
Nulle part sans le Non, la pureté
insurveillée que l’on respire,
que l’on sait infinie et jamais ne désire.

Extrait des Elegies de Duino - Rainer Maria Rilke


Terminons avec cette parole de Rumî qui nous dit la force du silence intérieur :

"Il y a une voix qui n'utilise pas de mots. 
Utilise-là."

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un commentaire, entrez un profil : avec votre compte Google si vous en avez un, ou en anonyme ou encore avec un nom, le vôtre ou un pseudonyme.
Je lis les commentaires avant publication pour éviter les messages "toxiques" ou sans rapport avec notre association.
Merci d'avance de donner votre avis ou de partager avec nous vos idées ou découvertes.